Le mot de l’artiste

Entrée de la galerie Maison du Guet

Chaque nouveau jour qui passe m’enthousiasme et me décourage.

Le délicat fil conducteur d’un art qui vous dévore et devant lequel on se sent si petit.

Ma curiosité du monde, des êtres, de la nature est le support de mon inspiration, mais quand on vit avec cet amour de l’art, c’est comme si l’on était face à la perfection de la nature, dont on essaie chaque jour de se rapprocher.

Peindre c’est oublier le temps qui passe, d’être dans un ailleurs si loin qu’il vous rapproche des autres, de ceux qui vous aiment et que vous aimez.

Peindre c’est un don de soi !

Sylvie Fortin